Sportlink dans le 20 minutes

Mis à jour : avr. 28

GENÈVE:


«Plus que du sport, ce sont aussi des rencontres»

Quatre amis ont créé SportLink, une application gratuite pour connecter les fans de sport afin de pallier l’absence d’activités liée à la pandémie.


par Leila Hussein


«Avec l’arrivée du Covid-19, les amateurs de sport se sont retrouvés sans possibilité de pratiquer une activité physique. On a voulu leur offrir une alternative.» C’est ainsi que l’application SportLink est née. Lancée il y a un mois par Gregory Auberson, Miha Link, Pierre Alvarez, Florian Genaudet, quatre amis genevois, cette plateforme gratuite a déjà réuni 1000 personnes. «L’idée est de mettre en relation les gens, de leur permettre de chatter et d’organiser des rencontres sportives de manière autonome», explique Gregory Auberson.


«Chacun partage ce qu’il sait»


Chaque utilisateur peut créer des sessions de sport et s’inscrire à celles des autres. «J’avais envie de partager mon expérience, alors j’ai proposé une séance de cross training», témoigne Alizée dont les rendez-vous réguliers rencontrent un franc succès. Quentin, lui, a participé pour la première fois à une session de danse urbaine, mardi au parc des Bastions. «On est un petit groupe, on vient de différents univers et chacun partage ce qu’il sait. C’est vraiment top. Ça fait du bien, surtout en ce moment», se réjouit le jeune amateur de danse classique. Pour Edwin, à l’origine de cette rencontre en musique, «plus que du sport, c’est aussi l’occasion de se retrouver, d’échanger et faire de nouvelles connaissances».

Un onglet «coach» devrait également bientôt voir le jour afin de mettre en contact professionnels et amateurs de sport. L’inscription des entraîneurs serait payante et permettrait de couvrir les frais de réalisation de la plateforme. Développée par les quatre amis parallèlement à leur activité professionnelle, SportLink est entièrement gratuite pour les utilisateurs. «Depuis la sortie de l’application, 80 séances de sport ont été organisées.» De la pétanque à la boxe, en passant par le foot golf, une soixantaine d’activités sont actuellement proposées, «mais d’autres peuvent être ajoutées sur demande», indique Gregory Auberson.

Forts de ce début prometteur, les quatre créateurs de SportLink ont prévu d’étendre leurs services à Lausanne dans une dizaine de jours, et à terme «pourquoi pas au reste de la Suisse».


https://www.20min.ch/fr/story/plus-que-du-sport-ce-sont-aussi-des-rencontres-401994042675

23 vues0 commentaire