Où pourra-t-on se rendre, et sous quelles conditions?

L’annonce de la réouverture des terrasses, des cinémas, des fitness et des théâtres a provoqué un vent d’allégresse chez les Suisses. Mais qu’en est-il des autres établissements dédiés au sport et aux divertissements, tels que bowlings, kartings ou casinos?


Parmi les mesures de déconfinement annoncées mercredi par le Conseil fédéral, certaines ont eu le mérite d’être claires, à l’image de la réouverture des terrasses de restaurants ou des cinémas et théâtres. En ce qui concerne les espaces de loisirs et de sports, le feu vert n’a pas été donné de manière aussi évidente. À l’exception peut-être des salles de fitness (rouvertes dès le 19 avril) ou des bains thermaux intérieurs (qui restent fermés). Petit tour des lieux où l’on pourra à nouveau se rendre lundi prochain.





Espaces de divertissement (bowling, karting, salles de jeux)


Il sera à nouveau possible d’aller se défouler au bowling, au karting ou encore de participer à une partie de Laser Game. Les restrictions font cependant légèrement grincer des dents, même si toute bonne nouvelle est bonne à prendre. «C’est évidemment une bonne chose pour nous, mais on est un peu déçu d’être limité à cinquante personnes, étant donné la grande surface qu’on a, lâche Jean Garcia, gérant du bowling Miami à Échandens. On va être obligé de condamner l’étage et on ne pourra pas utiliser la moitié de nos pistes.» Selon un document rédigé mercredi soir par l’Etat de Vaud, il semble néanmoins que ce soit la surface du lieu qui face foi. Soit une surface minimale de 6 mètres carrés par client pour une superficie totale de moins de 30 mètres carrés, et 10 mètres carrés par client pour une superficie totale de plus de 30 mètres carrés.


À Vuiteboeuf, le propriétaire du karting, Philippe Ossola, voit les choses du bon côté. Ici, le circuit extérieur pouvait déjà être exploité de manière (quasi) normale, mais la buvette était jusqu’alors fermée, tandis que la réception était cantonnée à l’extérieur – et cela même par météo glaciale. L’espace intérieur pourra désormais être à nouveau occupé, mais par un maximum de quinze personnes à la fois. «Ça va bien nous aider, indique Philippe Ossola. On est déjà bien préparé à l’intérieur pour respecter les mesures sanitaires en vigueur et on pense que le public va revenir comme avant.»


En ce qui concerne les salles de jeux, tels que celles dédiées aux jeux laser, les annonces d’hier ont également fait l’effet d’une bouffée d’air frais. Même si la belle saison est généralement la plus creuse de l’année. Fondateur de quatre salles en Romandie, Doryan Rappaz est mitigé.


«C’est encore peu clair si l’on pourra accueillir jusqu’à 15 ou 50 personnes, mais même dans le premier cas ça ne nous dérange pas plus que ça, précise-t-il. Mieux vaut tard que jamais, mais on a tout de même souffert de cette crise. De plus, il y a toujours un moment d’inertie dans ce genre d’activités et ça prend un moment avant que les gens reviennent; on ne va pas au laser game comme on va au restaurant.»


Salles de sport (badminton, escalade)


Ce sera également le retour des plus de vingt ans dans les salles de sport indoor. Les clubs de badminton sont autorisés à rouvrir leurs espaces dès lundi prochain. Sur le site internet du centre de Malley, les nouvelles directives ont été mises à jour rapidement après les annonces de déconfinement partiel. Pareil pour tous les autres sports en salle, tels que studio de yoga, centre de grimpe, bulle de tennis, ou encore patinoire et skate-park intérieurs.

Dans la matinée, les centres de grimpe semblaient pourtant perplexes et jugeaient les annonces du Conseil fédéral peu claires. «Ce n’est pas facile à décrypter et certaines directives nous paraissent étranges, telles que les quinze personnes maximum, expliquait une collaboratrice du Gecko Escalade de Sottens. On n’a pas encore pris de décision quant à une potentielle réouverture lundi prochain.»


Casinos et jeux d’argent


Selon le document officiel de l’Etat de Vaud, les établissements de jeux d’argent doivent rester fermés jusqu’à nouvel avis. Une directive visiblement mal comprise par certains collaborateurs du Casino Barrière de Montreux, ainsi que du Casino du Lac de Genève, qui assuraient pouvoir rouvrir leurs portes des lundi prochain, et ceci avec des heures d’ouverture souples: jusqu’à 2h du matin en semaine et 4h le week-end pour l’établissement de Meyrin. «Vu les appels qu’on a déjà reçus, on espère qu’on aura de l’affluence. Depuis le temps qu’on attendait cette réouverture!», se réjouissait l’un des employés joint par téléphone en début de matinée.







9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout